Les céréales

Culture des céréales Imprimer

Le blé est semé fin Octobre, au fil des années nous avons évolué dans nos pratiques, notamment dans celles du travail du sol, pour éviter l'érosion, la battance, maintenir un sol vivant, nous n'utilisons plus d'outils animés de type " herse rotative ", mais maintenons le labour car les céréales sont semées après 4 ans de prairie, difficile de faire disparaitre les touffes d'herbes autrement.

• Déchaumage de la prairie à partir de Septembre avec un outil à dents "canadien".

canadien

•  Labour " peut profond "juste avant avant le semis.

labour

• Semis fin Octobre à l'aide d'un outil à dent " vibrosem ".

vibrosem semoir

• Dès que c'est possible fin Février et en Mars, désherbage mécanique avec une herse étrille, les dents souples arraches les pieds d'adventices qui commencent à pousser, le blé bien enraciné ne bouge pas.


• Fin Juillet, c'est le moment de la récolte.

moissoneuse moisson



Haut de page

Eléments techniques Imprimer

Nous utilisons plusieurs variétés de blés :

  • 2 variétés " anciennes ".
  • 3 variétés issus de la sélection en Biodynamie.

    Le blé "ancien" ou "population"  est un blé dont la semence est issue de la sélection Paysanne,les graines sont produites, triés , sélectionnés par le Paysan en fonction de ses attentes. Elles évoluent dans le temps et dans le terroir, elles ne sont ni homogènes ni stables, elles comprennent de la diversité, il peut y avoir plusieurs individus avec des caractères différents (épis barbus et sans barbes par exemple), mais des critères commun (adaptation au terroir). c'est blés sont aussi plus riches en éléments nutritifs, protéïnes, minéraux, vitamines, grâce à leur système racinaire puissant qui va chercher au plus profond les éléments dont elle a besoin, ses hautes tiges produisent une biomasse abondante, mais ... quelles variétés semer chez nous ? En France il y 'avait autant de variété que de terroir, les Paysans les cultivaient, se les échangeaient, et les multipliaient.

    Nous avons participé en 2010 à un programme régional sur la sélection participative pour les blé de pays. Pendant 3 ans une vingtaine de variétés ont été cultivé, observé, récolté en micro parcelles pour définir celles qui étaient le mieux adapté à notre terroir. 5 variétés ont été choisi

    • Alauda, origine Allemagne
    • Saint Priest et le Vernois rouge, origine France ( Loire)
    • Récolte des micros parcelles une par une, tout est ensuite analysé.

    essais blés

    Le mélange de blés issu de la sélection biodynamique est composé de :

    • Wewa
    • Scaro.
    • Pyrénéo
    Variétés obtenues chez Peter Kunz, sélectionneur en biodynamie en Suisse, elles sont un bon compromis entre les blés anciens qui ont beaucoup de qualités mais versent facilement et les blés sélectionnés pour l'industrie.  

    Nous multiplions nous même ces variétés , c'est de la semence fermière. Les semences de ferme ou fermière sont des graines récoltés à partir de semence sélectionnées ( donc commercialisées ) par l'industrie semencière mais multipliées par l'agriculteur à la ferme par économie et souci d'indépendance.

    Le nettoyeur séparateur, qui aspire les poussières, et tri à l'aide de grilles les grains pour faire de la semence ou de farine. A droite c'est l'ancêtre.
































    Haut de page

    Seigle, épeautre, Engrain Imprimer

    Ces trois céréales se cultivent de la même façon que le blé et à la  même époque, elles augmentent la diversité des cultures de la ferme, des pains, et de notre alimentation, nous procédons de la même façon pour la multiplication de leur semence, mais il n'y a pas de mélange.

    • Seigle : variété "Fao" origine Italie, semence Paysanne. A épiaison les plus haut brins peuvent atteindre 2.20 mètres, il ne verse pas. 
    • Epeautre : variété "Alkor" origine Suisse Peter KUNZ, semence fermière.
    • Engrain : variété "Ebners" origine Allemegne, semence fermière.
    • Tel que l'on observe sur les photos l'épeautre et l'engrain se récoltent et se sèment entier, les grains sont protégés par une sorte de "cosse", il y a donc une étape nécessaire avant de faire de la farine, c'est le décortiquage. L'enveloppe représente environ 30% du poids de la récolte.


      Epeautre
       Engrain  Seigle
       Surface  1ha  1ha  0.5ha
       kg/ha  200  80  100
      Rendement
       35 qtx/ha  15 qtx/ha
       30 qtx/ha
      Protéines






    Haut de page